• Les caméras cardiaques CZT

    Les sites de Saint-Etienne et de Roanne sont équipés d’une caméra dédiée aux scintigraphies cardiaques et équipée de détecteurs à semi-conducteurs CZT (modèle General Electric Discovery NM 530c). Le photo-détecteur est un cristal de Cadmium-Zinc-Telluride, semi-conducteur pixellisé qui crée une image numérique avec une précision de localisation de 2.5 mm. La caméra comporte 76 détecteurs, regroupés par 4, couvrant le cœur sur 3 rangées et 180 degrés. Cette couronne de détecteurs focalisée sur le cœur va visualiser l’ensemble du muscle cardiaque, sans mouvement de la caméra.

    Les avantages liés à la meilleure sensibilité de détection et la qualité des cristaux sont :

    • diminution de la dose de radiotraceur injecté aux patients (irradiation plus faible qu’un coroscanner ou une coronarographie),
    • durée de l’examen plus courte: 6 minutes à l’effort et 3 minutes au repos (15 minutes pour chaque auparavant),
    • performances diagnostiques améliorées : meilleure qualité des images, amélioration de la sensibilité, meilleure spécificité avec diminution du nombre d’examens équivoques (beaucoup moins d’artéfacts, en particulier dans le territoire inférieur).

    Seuls 4 appareils de ce type sont installés en région Auvergne-Rhône-Alpes, dont 2 au CIN.

  • Les gamma-caméras hybrides CZT

    Ces gamma-caméras couplées à des scanners de qualité diagnostique sont installées sur deux sites: 1 à Saint-Etienne pour réaliser toutes les scintigraphies hors scintigraphies cardiaques et 1 au Puy-en-Velay pour réaliser toutes les scintigraphies : modèle DISCOVERY NM/CT 670 CZT, General Electric Medical Systems.

  • Les gamma-caméras hybrides

    Ces gamma-caméras couplées à des scanners de qualité diagnostique sont installées sur deux sites: 1 à Saint-Etienne et 1 à Roanne pour réaliser toutes les scintigraphies hors scintigraphies cardiaques: modèle Siemens Symbia T2.

  • La caméra TEP-TDM

    La caméra TEP-TDM est installée sur le site Saint-Etienne et est dédiée à la réalisation des tomographies par émission de positons (PET-scan, modèle General Electric Discovery PET/CT IQ). Il s’agit d’une caméra de dernière génération (installation en aout 2016) équipée de 5 couronnes de cristaux BGO permettant d’augmenter considérablement la sensibilité de détection. Ainsi, la dose de radiotraceur injecté au patient est plus faible (irradiation inférieure à celle d’un scanner « corps entier ») et la durée de l’examen plus courte (8 à 10 minutes pour un examen corps entier au lieu de 20 minutes il y a 10 ans). Cet examen est essentiellement utilisé en cancérologie et neurologie.

  • Les salles d'épreuves d'effort

    La salle d’épreuves d’effort est utilisée sur chacun des 3 sites lors des examens myocardiques.

    Elle est équipée d’un vélo Ergoline relié à un ordinateur via un électrocardiographe (ECG) d’effort EC Sense Cardiolex.

    Les épreuves d’effort sont réalisées sous la surveillance d’un cardiologue.

  • Les radiopharmacies

    Elles sont utilisées pour la préparation des produits radiopharmaceutiques (traceur + atome faiblement radiocatif) qui sont injectés aux patients lors des examens.

    Les trois sites sont équipés d’une hotte (cellule blindée) moyenne et basse énergie de marque Lemer Pax sur Saint-Etienne et Le Puy, Medisystem sur Roanne. Elle est couplée à un instrument de mesure de type activimètre (Capintec sur Saint-Etienne, Medisystem MEDI 405 sur Roanne et Medisystem MEDI 404 sur Le Puy). Ce type de hotte est destiné à la préparation des produits injectés lors des scintigraphies et des thérapies.

    Le site de Saint-Etienne a en plus une hotte Medisystem haute énergie couplée à un instrument de mesure de type activimètre Medisystem MEDI 405. Ce type de hotte est destiné à la préparation des produits injectés lors des tomographies par émission de positons (PET-scan).