• Les gamma-caméras

    • Les gamma-caméras cardiaques CZT

    Les sites de Saint-Etienne et de Roanne sont équipés d’une caméra dédiée aux scintigraphies cardiaques et équipée de détecteurs à semi-conducteurs CZT (modèle General Electric Discovery NM 530c). Les avantages de ces détecteurs de dernière génération sont :

    • Une diminution de la dose de radiotraceur injecté aux patients (irradiation plus faible qu’un coroscanner ou une coronarographie),
    • Une durée d’examen plus courte,
    • Des performances diagnostiques améliorées.

    Seuls 4 appareils de ce type sont installés en région Auvergne-Rhône-Alpes, dont 2 au CIN.

    • Les gamma-caméras hybrides CZT

    Ces gamma-caméras couplées à des scanners sont installées sur nos trois sites: 2 à Saint-Etienne et 1 à Roanne pour réaliser toutes les scintigraphies hors scintigraphies cardiaques, et 1 au Puy-en-Velay pour réaliser toutes les scintigraphies. Ces gamma-caméras sont équipées de détecteurs à semi-conducteurs CZT (modèles DISCOVERY NM/CT 670 CZT ou 870 CZT), General Electric Medical Systems). Les avantages de ces détecteurs de dernière génération sont :

    • Une diminution de la dose de radiotraceur injecté aux patients, et donc une irradiation plus faible,
    • Une durée d’examen plus courte,
    • Des performances diagnostiques améliorées.
  • La caméra TEP-TDM

    La caméra TEP-TDM est installée sur le site Saint-Etienne et est dédiée à la réalisation des tomographies par émission de positons (PET-scan, modèle General Electric Discovery PET/CT IQ). Il s’agit d’une caméra de dernière génération (installation en aout 2016) équipée de 5 couronnes de cristaux BGO permettant d’augmenter la sensibilité de détection. Ainsi, la dose de radiotraceur injectée au patient est plus faible (irradiation inférieure à celle d’un scanner « corps entier ») et la durée de l’examen plus courte (8 à 10 minutes pour un examen corps entier au lieu de 20 minutes il y a 10 ans). Cet examen est essentiellement utilisé en cancérologie et neurologie.

     

  • Les radiopharmacies

    Les trois sites sont équipés de hottes (cellules blindées) utilisées pour la préparation des produits radiopharmaceutiques (traceur + atome faiblement radioactif) qui sont injectés aux patients lors des examens.